Sciences de la Famille > Prévention et prise en charge du harcèlement, du cyber-harcèlement et des discriminations en milieu scolaire

 

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Prévention et prise en charge du harcèlement, du cyber harcèlement et des discriminations en milieu scolaire : comment agir sur les violences visibles et invisibles en éducation scolaire ?

Descriptif : Les violences visibles et invisibles liées au phénomène de harcèlement concernent un enfant sur trois à l’école. Elles ont non seulement un impact direct sur le climat de la classe et de l’école, mais elles exercent également leurs nuisances sur le bien-être et le développement de l’enfant avec des conséquences parfois dramatiques, tout en bouleversant l’équilibre des relations entre l’école et la famille. C’est donc toute l’écologie de l’éducation qui se trouve mise à mal par les mécanismes du harcèlement scolaire.

 

Les différents documents qui suivent visent d’abord à repenser les phénomènes de harcèlement scolaire pour mieux en comprendre les mécanismes. Il permettent ensuite de parcourir les pratiques de territoire (cour de récréation, couloir…), les modalités de régulation par les règles, les normes et les lois, mais aussi les pratiques de classe et d’école, tout en tenant compte de l’ensemble de la communauté éducative pour en redéfinir les contours et en préciser les applications dans une perspective inclusive. Il ne s’agit pas de conseils, d’avertissements avisés ou de bons principes éclairés. Il s’agit bien plus de pratiques éprouvées et toujours remises sur le métier par les acteurs du terrain de l’éducation et dont les modalités principales vous sont présentées.

 

Ce projet se fonde sur des expériences publiées par les Service des Sciences de la Famille depuis 2009. Durant ces années de recherches et d'interventions, les dispositifs et outils présentés ci-dessous ont été mis en place.

 

Depuis 2015, cette recherche-action est soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles et diffusée au sein de 418 écoles.

Dispositif :

Axe 1 : Réguler la cour de récréation

 

L'idée du projet est d'adapter la cour de récréation en réservant à chaque type d'activité, un lieu à la fois spécifiquement aménagé et clairement circonscrit. Concrètement, il s'agit de diviser l'espace de récréation en trois territoires respectivement peints dans des couleurs différentes (vert, jaune et bleu). Pour les classes maternelles, un quatrième espace est prévu.

La cour de récréation tricolore comporte ainsi trois zones distinctes auxquelles correspondent des règles spécifiques. Il s'agit de règles faciles à comprendre pour les enfants et qui permettent à chacun de se livrer au type de jeu qu'il a choisi sans “encombrer“ les autres ou “être gênés“ par eux.

Les enseignants ou les éducateurs sont amenés à sanctionner strictement et systématiquement les enfants qui ne respectent pas les différentes règles en fonction de sanctions préétablies.

 

Pour les autres comportements, il est davantage question de les envisager sous forme de normes et d'ouvrir dès lors des espaces de parole, strictement régulés en suivant les principes de la médiation, qui permettent de stimuler l'intelligence émotionnelle et collective du groupe.

 

> Plus d'informations

------------------

Axe 2 : Les espaces de parole régulés


Il s'agit de permettre à chaque enfant de disposer d'un moment de parole (entre 10 et 15 minutes après chaque récréation ou une heure par semaine en fonction de l'âge de l'enfant et du souhait de l'enseignant) au cours duquel il apprend à parler de ce qu'il vit et à gérer, sans violence, les conflits dans lesquels il est impliqué.

En aidant les élèves à identifier leurs émotions, à parler d'eux-mêmes, l'intention de la médiation est de gérer pacifiquement les conflits.

Principe de la médiation : stimuler au sein du groupe-classe l'intelligence émotionnelle et collective de chacun en favorisant l'expression des émotions et en cherchant avec les autres élèves les solutions susceptibles d'y apporter une réponse adéquate.

Le but de la médiation est de découvrir des modes de résolution de la situation problématique et/ou conflictuelle, pas de désigner des responsables ou des coupables.

 

> Plus d'informations

------------------

Axe 3 : Le conseil de discipline

Les pratiques de médiation s'ancrent nécessairement dans un corpus de lois qui définissent les droits et les obligations de chaque membre du corps social. Elles ne constituent en aucune façon un espace au sein duquel il serait possible d'en discuter la légitimité ou d'en nuancer l'application. C'est pour cela qu'il est important de ne pas saturer les lieux de médiation en les encombrant d'un ensemble de situations ou de cas de figure qui font l'objet de prescriptions légales ou sont explicitement et précisément visés par l' arsenal des lois amenées à s'imposer à tous pour maintenir l'ordre social au regard de l'ensemble et affirmer leur pouvoir souverain aux yeux de chacun.   

Ainsi envisagés, les conseils de discipline fonctionnent de manière complémentaire avec les espaces de parole.

 

> Plus d'informations

4. Ressources pour les enseignants :

Brochures à télécharger

Vidéos à visionner

Powerpoint et Foires aux questions à consulter...

Différents outils sont mis à dispositions des enseignants.

 

> Accéder aux ressources pour les enseignants

5. Ressources complémentaires :

Méthodes complémentaires

Ouvrages sur le sujet

Documentation de liens...

 

> Accéder aux ressources complémentaires

L'équipe UMONS:

Recherche-action sous la direction du Professeur Willy LAHAYE

Chercheur responsable : Bruno HUMBEECK

Formateurs : Eric DEGALLAiX, Mickael FLAMECOURT, Pascale GILLAIN, Nathalie GUELENNE, Bruno HUMBEECK, Jean LORENT, Gihane SADEK, Lolita SANDRON, Marine VEKEMAN, Caterina VISCONTI.

Graphiste & illustrateur : Maxime BERGER

 

Contact: 065.37.31.12

 

 

 

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

                                           > Page suivante: Axe 1: Régulation de la cours de récréation 

 

 

.

sciences de la famille

sciences de la famille umons

sciences de la famille université de mons

umons sciences de la famille

projet harcèlement

projet harcèlement umons

projet harcèlement belgique

projet harcèlement belgique umons

projet cours de récré umons

violence scolaire

willy lahaye

willy lahaye umons

willy lahaye université" de mons

willy lahaye inclusion sociale

bruno humbeeck

bruno humbeeck projet harcèlement

bruno humbeeck umons

frédéric umons

frédéric hardy

frédéric hardy université de mons

frédéric hardy projet harcèlement

maxime berger

maxime berger illustrateur

polo le lapin

polo le lapin projet harcèlement